Mentions légales

Combe des Faxilières,

46090 Le Montat

 

05 65 22 66 32

 

refugecaninlotois46@gmail.com

Combes des Faxilières,

46090 Le Montat

 

05 65 22 66 32

 

refugecaninlotois46@gmail.com

05.02.2021 article dans 'La Vie Quercynoise'

04/02/2021

05.02.2021 article dans 'La Vie Quercynoise'

Avec une centaine d'adoptions en 2020, et autant de nouveaux arrivés, le Refuge canin lotois, à Cahors dans le Lot, poursuit ses actions malgré les contraintes sanitaires.

 

Par Marie-Cécile Itier
Publié le 5 Fév 21 à 7:32 


Du mardi 26 au vendredi 29 janvier 2021, l’Assemblée Nationale débattait au sujet de la loi contre la maltraitance animale, adoptée vendredi soir.

Parmi les nombreuses propositions, plusieurs sujets ont fait consensus, d’autres auront déçu. Virginia Paschall, présidente du Refuge canin lotois, à Cahors Le Montat, dans le Lot, regrette qu’il n’y ait pas plus de règles autour de la vente des animaux. Si la proposition de l’interdiction de la vente des chiens et chats dans les animaleries à partir de 2024 est passée, la présidente du Refuge aurait souhaité que la loi qui empêche les ventes en ligne entre particuliers soit active plus rapidement. « Il y a parfois de véritables traites, sans contrôle » déplore-t-elle, ajoutant que les gens qui achètent alors les chiens ne sont pas sensibilisés aux contraintes liées à la possession d’un animal… qui peut alors finir abandonné à l’approche des vacances. Cette nouvelle loi oblige par ailleurs la délivrance d’un « certificat d’acquisition et de connaissance » qui rappellera les obligations de soins, de vaccination et les coûts liés (nourriture, vétérinaire…). 

« C'est quelque chose que l'on fait déjà lorsqu'on accueille les candidats à l'adoption en rendez-vous »

Virginia Paschall
Présidente du Refuge canin lotois
Ainsi, en 2020, le Refuge canin lotois aura procédé à une centaine d’adoptions, avec autant d’entrées. L’année a été mouvementée, entre un premier confinement où les visites et rendez-vous pour les adoptions ont été interrompus. Les bénévoles – l’association en compte une cinquantaine d’actifs, et environ 350 adhérents – ne pouvaient plus aller promener les chiens, seuls les membres du conseil d’administration étaient autorisés. Heureusement, il y a également eu peu d’abandons.

Mais avec l’arrivée de l’été, comme chaque année d’ailleurs, le nombre d’abandons est remonté. Les adoptions aussi ont été stables, et le mois de janvier 2021 a été particulièrement fructueux avec de nombreux chiens qui ont trouvé une nouvelle famille.

C’est aussi un moment où le refuge était très plein, avec notamment une portée de chiots qui ont tous très vite été adoptés.

Privés de sorties et d’animations
Les deux confinements auront posé un autre problème de taille pour le Refuge canin : le manque d’animations. Habituellement, le Refuge canin participe à de nombreux événements dans l’année afin de sensibiliser et de récolter des fonds.

En 2019, les bénévoles ont participé à 5 canitrails (courses avec les chiens à adopter comme le Montathlon, Vignes et Châteaux, la Cadurcienne…), des stands lors de manifestations, une présence à l’exposition canine de Cahors en août, une soirée cinéma, une exposition photos au restaurant la Chartreuse, une course à Karthors, des stands avec collecte au magasin Gamm Vert de Cahors… Il y a également eu des interventions dans des écoles, comme au Montat, ou encore dans des Ehpads.

En 2020, seules quatre animations ont pu avoir lieu. Quant à 2021, le stand de sensibilisation au magasin Gamm Vert s’est tenu samedi 30 janvier dernier, et les autres dates et sorties sont en suspens, dans l’attente des décisions gouvernementales par rapport à la crise sanitaire.

Visites sur rendez-vous
Actuellement, les visites libres du refuge ne sont plus autorisées pour des raisons sanitaires, mais les bénévoles et soigneurs accueillent les candidats à l’adoption sur rendez-vous. Après avoir rempli un questionnaire, les membres du Refuge sélectionnent un chien qui pourrait convenir aux désirs et contraintes de la personne. Le candidat ou la famille part alors en promenade avec le chien pour faire connaissance. Le refuge demande ensuite un laps de temps pour la réflexion, avant un 2e rendez-vous où le chien peut alors partir avec sa nouvelle famille. Actuellement, 22 chiens sont en attente d’adoption au refuge canin (pour 15 box). Certains d’entre eux sont la depuis plusieurs années, d’autres partent en quelques jours.

Des travaux à venir
Voilà maintenant deux ans que le Refuge canin lotois a quitté la zone d’Englandières pour la Combe de Faxilières au Montat. Si l’emplacement n’est pas idéal, en fond de combe où il fait chaud en été et froid en hiver, les locaux sont bien plus sains et adaptés à l’accueil du public. La vitesse des voitures allant à la déchetterie voisine pose aussi problème, notamment lorsque les bénévoles promènent les chiens. En 2021, un parc devrait être aménagé pour faire courir les chiens en toute sécurité, avec installation d’obstacles d’agility. De plus, des caméras vidéo devraient être installées, notamment pour la surveillance des animaux la nuit. Afin, un grillage anti-fugue devrait être aussi être installé.

Dernier grand projet pour l’association, la poursuite des efforts en termes de communication. Désormais, le Refuge canin a son propre site internet bien construit et très fréquemment mis à jour, avec les fiches de présentation des chiens à l’adoption, mais aussi des détails sur la vie du Refuge et les adoptés. Le refuge est également très présent sur les réseaux sociaux, ce qui permet de le faire connaître partout en France et de trouver des bienfaiteurs et des parrains généreux qui soutiennent le refuge dans les soins et les adoptions.

Site : www.refugecaninlotois.com

 

06.02.2021 Mickey est parti avec sa nouvelle famille 31.01.2021 Huggy est adopté